Cet article a été écrit par Coline chez JVD, société qui fabrique et commercialise une gamme de purificateurs d’air ultra-performants et design : le Shield et le Shield Compact.

 

Les difficultés respiratoires, également appelées dyspnées, sont provoquées par un manque d’oxygénation du sang. Lorsque certaines maladies affectent le système respiratoire, les poumons sont dans l’incapacité d’apporter suffisamment d’oxygène aux organes et d’éliminer correctement le gaz carbonique. Les symptômes de cette anomalie se traduisent par un essoufflement,  une sensation d’étouffer voire une oppression de la cage thoracique. 
Les causes de la dyspnée sont variables : elle peut être provoquée par une pathologie bénigne comme une bronchite aiguë ou une crise d’asthme, mais elle est parfois le signe de pathologies plus graves comme la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) ou la pneumonie. Certaines personnes sont affectées par ces difficultés respiratoires de jour comme durant leur sommeil. Sans prise en charge suffisamment rapide, elles peuvent alors se transformer en détresse respiratoire

 

Qu'est ce qui empêche de respirer "à fond" ?

Les causes d’une respiration difficile sont nombreuses mais un facteur majeur est celui de la qualité de l’air intérieur. En effet, les polluants contenus dans l’air intérieur, tels que les COV (Composés Organiques Volatils) ou HAP (Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques) ont un impact non seulement sur le système respiratoire mais aussi sur les systèmes lymphatiques et endocriniens. Ces polluants sont émis par les bougies, les meubles et matériaux que l’on retrouve dans nos habitations par exemple. Ils sont nocifs à des degrés variables et peuvent être responsables à plus ou moins long terme de problèmes ou de maladies respiratoires.
Une mauvaise qualité de l’air n’est pas la seule responsable. Les complications d’une infection au Coronavirus COVID-19 peuvent notamment entraîner des difficultés à respirer et peuvent être à l’origine de pneumopathies infectieuses
Le stress peut également générer des problèmes respiratoires en induisant une respiration rapide et peu profonde qui vient perturber l’équilibre entre l'oxygène et le dioxyde de carbone. Cette difficulté crée alors un cercle vicieux en déclenchant encore plus d'anxiété

 

Cas particuliers de difficultés respiratoires

Les bébés ayant du mal à respirer

Les maladies respiratoires les plus fréquentes chez les enfants sont des infections comme la bronchiolite et la laryngiteLa bronchiolite est une infection causée par un virus et se manifeste par une inflammation des bronchioles. Il en résulte une sécrétion importante de mucus et l’encombrement des bronches. Les symptômes peuvent être un rhume, une toux sèche et une respiration sifflante. Pour soulager l’enfant et améliorer sa respiration, les parents peuvent procéder à un lavage du nez régulièrement et à des massages de la cage thoracique par un kiné pour évacuer le mucus. La laryngite quant à elle est une inflammation provoquant un gonflement du larynx ainsi qu’une toux sèche et irritante. Il est préférable pour la personne concernée de consulter un médecin pour surveiller l’évolution de la maladie. Un bébé ayant du mal à respirer peut également souffrir d’asthme qui se caractérise par une inflammation des bronches qui se rétrécissent lorsqu’une crise survient. L’effort nécessaire pour reprendre son souffle est important. La respiration devient alors difficile et se fait dans la douleur
Une détresse respiratoire peut également être causée par la présence d’un corps étranger. Si l’enfant a ingéré un petit objet comme un jouet, le larynx peut se retrouver bloquer et provoquer une asphyxie. Si l’enfant est en détresse respiratoire, certains signes doivent alerter rapidement : un battement des ailes du nez, des lèvres bleutées, des sueurs froides et un état de somnolence. La vie de l’enfant est en jeu

 

Les personnes ayant du mal à respirer la nuit, durant leur sommeil

Chez certaines personnes, les difficultés respiratoires se manifestent la nuit durant leur sommeil. Le relâchement du corps et des voies aériennes supérieures peut être à l’origine de l’apparition du syndrome d’apnées du sommeil et de ronflement

En réduisant le conduit des voies respiratoires, ce relâchement peut engendrer une diminution de la respiration (hypopnée) ou un arrêt total pendant quelques secondes (apnée). L’apnée du sommeil est aussi accompagnée d’une baisse du taux d’oxygène dans le sang qui entraîne des réveils en sursaut, des essoufflements et une sensation d’oppression dans la cage thoracique. Si l’apnée du sommeil touche généralement les personnes de plus de 60 ans, elle peut être détectée chez de jeunes adultes et des enfants, notamment chez ceux souffrant d’obésité

Il n’est pas rare que les malades atteints de bronchopneumopathie chronique, une inflammation chronique des bronches, souffrent aussi de troubles du sommeil et d’apnée. 

 

Quelles solutions mettre en œuvre pour mieux respirer ?

Pour améliorer votre respiration (et par extension votre santé), la pratique d’une activité physique régulière est fortement recommandée. En effet, on imagine trop souvent que les difficultés respiratoires sont incompatibles avec la pratique d’une activité physique. Cependant “bouger”, à son rythme et selon ses capacités, est bénéfique pour retarder l’évolution de certaines pathologies respiratoires

Pour soulager les symptômes, il est souvent nécessaire pour le patient d’être suivi par un médecin spécialisé pour envisager un traitement et une prescription de médicaments. adaptés à sa situation individuelle.

Pour mieux respirer, il faut prendre soin des organes respiratoires entre autres votre diaphragme et des muscles de votre ventre. Ces exercices quotidiens consistent à inspirer par le nez et à expirer par la bouche en mettant à contribution ces muscles et organes (l’alliance cœur/poumons). Il est préférable de réaliser ces exercices dans un environnement sain en s'équipant par exemple d’un purificateur d’air. Cet appareil élimine les polluants, contaminants et allergènes contenus dans l’air et lui redonne sa pureté originelle. Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire notre article consacré aux purificateurs d’air.  

 

Vous souhaitez avoir plus d’information sur la qualité de l’air intérieur ? N’hésitez pas à nous contacter via notre formulaire de contact ou bien sur Instagram.

×